L'établissement
Les enseignements
Les services

Elèves en difficulté

Aides aux élèves en difficulté

Plusieurs types de soutiens sont mis en place dans l’école pour aider les élèves à surmonter leurs difficultés. Ils dépendent du type de difficulté.

Difficulté liée à l’acquisition d’une compétence exemple : la technique de multiplication.

L’élève est pris en charge par un professeur libéré de son enseignement de classe par les cours de suédois ou par un intervenant du Fritids.
L’intervention est de courte durée (quelques séances d’une heure)
Elle peut aussi se faire dans le cadre de la classe, lors d’ateliers organisés et conduits par le maître de la classe.

Difficulté dans un domaine plus large, exemple : mathématiques situation additives.

L’élève est pris en charge dans le cadre d’un mini projet personnel de  réussite éducative. 
L’intervention est assurée par un professeur d’une autre classe ou un intervenant du fritids sous le contrôle du professeur de la classe.
L’intervention peut atteindre la durée de 6 semaines.

Difficulté structurelle dans un domaine de compétence large : compréhension mathématique.
 Souvent diagnostiqué lors des évaluations nationales, cette difficulté fait l’objet d’un PPRE  projet personnel de réussite éducative.
Ce projet est signé par la famille, l’élève, le professeur et le directeur.
Il mentionne les objectifs, les moyens mis en jeux et les modalités d’évaluation.
Il est en général construit sur plusieurs semaines.

Ces trois dispositifs privilégient l’aide dans la classe 

Difficulté liée à la langue française.

Sur proposition des enseignants les élèves peuvent bénéficier du dispositif d’appui linguistique à l’enseignement du français.
Cet appui se fait en dehors de la classe ou dans la classe.
Il est assuré par deux professeurs spécialisés MME Anne GARANT  et Sylvie RENARD.
Il fait aussi l’objet d’un projet communiqué à la famille.

Difficultés d’ordre affectif.

En cas de souffrance d’isolement ou de mal être d’un élève liés à un problème intérieur ou extérieur à l’école, un projet de retour à la tranquillité est mis en place.
Il fait souvent intervenir des moniteurs du Fritids.
Sa durée est variable. Les familles y sont étroitement associées.

Prévention des difficultés :

Difficultés relationnelles.

L’école dispose au sein de l’établissement d’un dispositif anti harcèlement et de retour au bien être. Il entre en jeu dés les plus petits conflits afin de prévenir leur extension.

Entrée dans la lecture au CP.

Les élèves qui n’ont pas le Français comme langue d’appui peuvent bénéficier d’un apprentissage différencié de la lecture.

Différenciation en classe.


La pédagogie de l’établissement utilise quotidiennement la différenciation pédagogique.
Le professeur diversifie ses approches pédagogiques le plus possible en fonction des spécificités et des besoins des élèves.