Élèves à besoins particuliers

Le Lycée Français Saint Louis répond aux besoins de scolarisation des élèves à besoins éducatifs particuliers à l’école élémentaire et au secondaire. L’éducation inclusive est un pilier du LFSL et de l’AEFE.
Au sein même de l’école, le LFSL dispose d’enseignants spécialisés et d’assistants qui aident les élèves rencontrant des difficultés scolaires au sein des classes.

Élèves à besoins particuliers

L’école doit permettre à chaque élève de développer ses compétences et d’exprimer son potentiel tout en tenant compte des situations spécifiques. Selon les besoins et la situation de des enfants, différents projets pourront être mis en place.
La prise en charge se fait en concertation avec les familles, l’enseignant ou le professeur principal et l’équipe santé.

Quel plan et pour qui ?

Plan d’Accueil Individualisé (PAI) : il concerne les enfants atteints de maladies chroniques (asthme, allergies alimentaires, etc.) Un formulaire précise les aménagements en lien avec l’état de santé (traitements, régimes spécifiques, protocole d’urgence). La demande est faite par la famille en collaboration avec l’infirmier scolaire. Un certificat médical doit être fourni ainsi qu’une ordonnance indiquant le protocole de soins.

Projet Personnalisé de Scolarisation (PPS) : il concerne les enfants ayant une atteinte physique, sensorielle, cognitive, psychique ou trouble de santé invalidant. Une feuille de route sur la scolarisation est définie. Elle précise et adapte les actions pédagogiques, éducatives, médicales répondant aux besoins de l’élève.

Plan d’Accompagnement Personnalisé (PAP) : c’est un document qui définit les aménagements et adaptations pédagogiques. Il peut être demandé par la famille, proposé par le conseil d’école ou conseil de classe. Des examens médicaux ou paramédicaux sont réalisés. Au regard des tests et bilans le médecin rend un avis sur la pertinence d’un PAP au vu de la présence ou non des troubles. Le PAP est transmis aux enseignants afin d’adapter au mieux la scolarisation de l’élève.
Programme Personnalisé de Réussite Educative (PPRE) : il concerne les élèves qui ne maitrisent pas certaines connaissances ou compétences attendues à la fin d’un cycle d’enseignement. Ce projet est conçu pour répondre aux difficultés de l’élève par un accompagnement pédagogique, aides spécialisés ou complémentaires afin de progresser dans ses apprentissages. Le PPRE est mis en place par le directeur de l’école ou le proviseur à l’initiative des équipes pédagogiques.

Pour toutes questions concernant l’accompagnement des élèves à besoins particuliers, vous pouvez contacter le Proviseur Adjoint : slempereur@lfsl.net

MELODYS, LA MUSIQUE À L’AIDE DES TROUBLES D’APPRENTISSAGES

Dans le cadre du son projet d’établissement et notamment de sa volonté d’accompagner les élèves à besoins particuliers tout au long de leur parcours scolaire, le LFSL a mis en place depuis 2 ans la méthode Mélodys qui constitue une pédagogie musicale spécialisée dans les troubles d’apprentissage (dys, tdah, HPI).

Qu’est-ce que la méthode Mélodys ?

La méthode Mélodys est une approche pluridisciplinaire comprenant : une pédagogie musicale spécifique adaptée aux troubles dys et une remédiation cognitive par la musique.

Cette pédagogie multisensorielle implique une activité auditive, visuelle, motrice et verbale simultanées. Elle permet de décomposer les éléments cognitifs d’apprentissage, en passant par les paramètres du son isolés pour en développer une perception fine. Puis ces éléments sont assemblés progressivement pour soutenir la remédiation attendue (exemple : l’enseignant chante des sons courts et longs et l’enfant les écrit en temps réel).

Cette méthode mélange stimulation rythmique, implication du corps dans l’apprentissage instrumental (motricité ou percussions corporelles) et développement de la coordination/latéralisation/motricité.

Les bienfaits de cette méthode

La pratique musicale a des effets sur les habiletés cognitives, linguistiques, et sur les déficits observés chez les dyslexiques. Plusieurs études montrent qu’en apprenant à percevoir les sons musicaux, l’enfant améliore sa perception des sons du langage et sa lecture. L’efficacité de la méthode Mélodys est étayée par plusieurs études réalisées ces dernières années sur plusieurs groupes d’enfants dyslexiques et non dyslexiques.

Mélodys est utilisée dans plusieurs environnements, tels que les conservatoires, les orthophonistes ou dans les établissements scolaires comme c’est le cas au LFSL. Melodys y est proposée sous forme d’atelier musical après l’école à raison d’1h par semaine pour les élèves à besoins particuliers.
Alexandre Pier Federici, professeur de musique au LFSL, a été formé à Mélodys et les résultats enregistrés ces dernières années sont très encourageants et ont déjà montrés les bienfaits de cette méthode « Les personnes dyslexiques présentent des anomalies dans la structure de certains faisceaux de connexion. La pratique musicale modifie ainsi durablement les structures corticales, principalement au niveau de leurs connexions. Nous avons vu des élèves faire des progrès extraordinaires suite à leur participation à Melodys ! » se réjouit Alexandre Pier Federici.

Plus d’informations : MELODYS

Documents sur le suivi des élèves à besoins particulier 

Brochure AEFE
Brochure Ministère de l’Education Nationale
Scolarisation élèves parcours de scolarisation